Couch-Surfing à Nanchang

Nanchang Travel Blog

 › entry 3 of 14 › view all entries
8.1 park in Nanchang
Ma première destination est Nanchang, ville d'environ 4 millions d'habitants, très peu touristique. C'est la capitale de la province du Jiangxi, dans l'Hinterland chinois, qui, si elle n'avait pas Jingdezhen, illustre capitale de la porcelaine, serait complètement anonyme .

Pourquoi Nanchang ? Après la perle de l'orient de Shanghai, la cité interdite de Pékin, ou les soldats de terre cuite de Xi'An, j'avais envie de voir la Chine qui ne pose pas devant un mur d'appareils photos. Voir une ville chinoise. Nanchang tombe à merveille sur la route de Hanoi.

Onze heures de train et me voila à Nanchang. Comme toujours depuis que je voyage en train en Chine, des curieux viennent m'adresser la parole. Cette fois-ci, c'est une fillette de treize ans qui m'aborde en anglais.
a boat-house
Son père ne parle pas anglais, comme souvent ce sont les enfants qui jouent les traducteurs. A l'arrivée , ils montent dans le même taxi que moi pour s'assurer que j'arrive bien à destination. Ce sont ces gens qui me font aimer la Chine, des anonymes qui ne demandent qu'à vous rendre service.

Je loge chez l'habitant, utilisant un site que j'ai découvert depuis peu : CouchSurfing. Cherry, 21 ans, m'accueille dans l'appartement ou elle vit avec ça mère. C'est une expérience très riche que de pouvoir rentrer chez les gens, vivre avec eux. Après plusieurs voyages en Chine , je me suis rendu compte que ce qui me plaisait vraiment, c'était de découvrir comment les gens vivaient, comment la société fonctionnait, ce qu'il en était de sa culture.
Washing his clothes in the water of the Gan River
En Europe c'est différent : les cultures sont très proches les unes des autres. Si je vais à Berlin par exemple, c'est pour voir les sites historiques, les grands lieux de la ville. Ici c'est différent, la différence culturelle est telle qu'il faut , a mon avis, d'abord comprendre comment les gens sont, leurs valeurs , leurs modes de vie, pour ensuite mieux apprécier les sites historiques. Les invités ne dorment pas sur le canapé en Chine. Alors que je m'y étais installé , la mère de Cherry a insisté pour que j'aille dormir dans son lit, pendant qu'elle partagerait l'autre lit avec sa fille. A Xi'an , où j'avais aussi logé chez l'habitant, même scénario. Les invités ne dorment pas sur le canapé , c'est inpensable. Je goûte à la cuisine quotidienne chinoise, plusieurs petits plats partagés par l'ensemble de la famille.
A busy street in the city centre
Aujourd'hui, du riz, des haricots verts avec du jambon grillé, une soupe au contenu incertain, et un mystérieux légume blanc chinois.

ville de Nanchang est pauvre, mais pas pire que j'aurais pu me l'imaginer. Elle a un centre commerçant , qui concentre toutes les grandes marques à la mode. On y trouve aussi de nombreuses échoppes. La gelée semble être une spécialité de la ville, de nombreux marchants ambulants en propose, de différentes couleurs, souvent noires. Appétissants.... J'ai goûté, c'est pas si immonde que ça le promet.

Avec mon hôte, nous assistons à un "fountain show". Les chinois adorent ça, j'en avais déjà vu à Xi'an et à Hangzhou. ça fait très communiste à mon goût. Le show se déroule dans un quartier neuf, hébergeant les hauts dignitaires de la ville, un de ces quartiers ultra-articiel , sorti de nulle part, aux avenues plus larges qu'ils n'en faut , encore une fois l'emprunte communiste se fais sentir.

Mon séjour à Nanchang prend fin. Ma prochaine étape est Nanning, je saute l'étape Canton pour arriver plus rapidement au Vietnam. Un voyage de 24h en train m'attend !
Join TravBuddy to leave comments, meet new friends and share travel tips!
8.1 park in Nanchang
8.1 park in Nanchang
a boat-house
a boat-house
Washing his clothes in the water o…
Washing his clothes in the water …
A busy street in the city centre
A busy street in the city centre
Ducks and chicken walking freely i…
Ducks and chicken walking freely …
Nanchang
photo by: bluemarbletreader