Festival galore

Nagasaki Travel Blog

 › entry 19 of 24 › view all entries
Un autre gentil 5 heures de train et nous voilà à Nagasaki. On se sauve du typhon qui amenait un méga vent accompagné de pluie. On est toujours sur le bord de l'océan, kinda, et il y a un festival annuel qui commence aujourd'hui, le Kunchi festival qui est célébré depuis 1634. Ça consiste en des performances dédiées à un dieu associé à un temple local. Partout en ville circule des chars poussés par hommes et annimés par des enfants qui jouent une variété d'instrument (tambour, cymbale...) et suivi par d'autres musiciens(nes) et bloqueurs de traffic. On ne sait jamais exactement ou et quand ils passeront. On toujours découvert de nouveaux char au hasard du chemin.

Nagasaki est une ville très internationnale et les performances sont d'origine japonnaise, chinoise et autres. En débarquant du train à la gare, on a vu le motofuna-machi ��" bateaux et danse chinoise et le chikugo-machi ��" danse du dragon qui avale la lune. Tout un accueil! Plus tard, on a vue des danseuses qui se déplace de maison en maison pour faire des mini-performance. Ça donne vraiment une magie dans l'air et lorsque le son de la flûte et des tambours retentis tout le monde part à l'affut de l'origine du son pour avoir la chance de voir le char passer.

 

On a profité de notre journée pour visiter quelques temples dont certain chinois qui contrastent étrangement avec les temples locaux. Pour finir la journée, on a décidé d'aller faire une balade tranquille (parce qu'on ne marche pas assez dans la journée de toute façon... ;)) sur le bord de l'eau mais on s'est planté! Au lieu d'un coin paisible, on s'est retrouvé (Oh comme j'écris j'entend l'appel des tambours et des flûtes... un autre char surprise direct à la fenêtre de l'hôtel) en plein milieu du nerf du festival. Il y a des stands de snack, jeux d'adresse et cossins dans le plus pur style fête forraine, carny japonnais inclus. Bon bien si on peux pas les battre vaux mieux les joindres. Et on a plongé dans la foule pour se faire des brochettes ��" mium, pain steamé au fèves sucrées ��" bof et hello kitty en pâte moulée ��" méga mium. Sympa et vaguement agoraphobish.


On a ensuite crashé complètement fini après une longue journée dans notre hôtel pseudo-traditionel japonnais. On doit enlever nos soulier à l'entré, on des tatamis au sol et il y a des pantoufles spéciales qu'on doit porter dans la salle de bain. Parce que la salle de bain c'est mal. En plus elles sont particulièrement pas belle et d'un beau jaune-brun. Oh well au Japon, on fait comme les japonnais. Sur ce dodo!

Izzy

Join TravBuddy to leave comments, meet new friends and share travel tips!
Nagasaki
photo by: bensonryan