AsiaJapanTokyo

C'est gros Tokyo

Tokyo Travel Blog

 › entry 4 of 24 › view all entries
Musée Guibli

Hier pour souper on cherchait le quartier Golden gai (ne pas confondre avec le gay doré) et on s'est planté. À la place on a découvert le coin coréen. On s'est promené dans des mini rues à peine assez large pour laissé passer une bagnole remplies des petits restos et bars. En comme on avait jamais vraiment mangé de coréen, on a décidé d'arrêter dans une petite place à 4 tables pour un hot pot que tu fais cuire direct sur ta table. MMMM c'est bon et spicy. Comme on avait aucune idée comme faire, le staff super sympa nous on aidé en baragouinant de l'anglais, koréen, japonnais avec un peu de français (??!). On a eu pas mal de fun. Les meks des la tables d'à côté on essayé de faire naminami mais on a laissé faire quand on a remarqué qu'ils étaient dans un état éthilique trés avancé. Ils nous ont quand même offert un bon show ;) Il n'y a pas de tip au Japon et aprés avoir payé la facture, un serveur nous a courru apràs dans la rue pour nous remettre 1 cent qu'on avait oublié en répettant merci merci. Ça c'est de l'honnêteté zelée!


On avait peur d'avoir de la difficulté dans les resto mais le staff est tellement gentils et ils nous aident toujours à si retrouver.

Menoum un pon!


Aujourd'hui on a eu des idéss de grandeur. On a commencé par la visite du musée Ghibli (de Myazaki, créateur de films animés japonnais). C'était vraiment bien mais franchement loin. On a errer dans les coins résidentiels autour histoire de voir la vie quotidienne des gens et pas juste des trucs de touristes. On a découvert un madame sushi maki. Juste un petit comptoir avec plein de choix de maki et de triangle de riz fourré à plein de truc (fouille moi, j'me souviens plus de nom). On a évité de justesse ceux au nato (féves germées fermentées ��" beurk) et on choisi un bon thon à la place. On est ensuite revenu en ville pour traverser le business ghost town. Tout le monde devait travailler car il n'y avait âme qui vive. Comme si on avait laissé l'économie à elle même.


On s'est redu au palais impérial. Malheuresement on ne peux le visité car il est encore occupé... par la famille impériale. À la place on est allé écumer les sous sols de centre d'achat rempli de comptoir de patisserie, confisserie et autres goodies sucré et attirant. On voulait goûter à tout! ...On a mangé des muffins.


Histoire de ne pas laissé un moment de repos à nos pauvres pieds, on a courru vers Akihabara, la mecque du geek. Jeux vidéo, cossins lié au jeux vidéo et électroniques varié. Étages aprés étages, rues après rues de geekitude. On s'est même fait le Mario building. Comment résister quand de dehors le building chante la toune de Mario, Tut tut tut.... tutu tut... Il y des magasins de jouets vintages, de cos play et de maid café (des filles pas trop vieille qui serve dans des cafés habillé en soubrette... vraiment plus un trip de gars! On a pas le temps de faire tout le tour du quariter :( va falloir revenir!


Pour récompenser nos pauvres corps endolori par tant d'abus physique, on a décidé d'essayer un resto d'okonomiaki. C'est comme une omellette mais là s'arrête la comparaison. Au milieu de la table il y a une plaque chauffante. Tu choisis ton mix d'ingrédients (nous on a pris ��" porc, pieuvre et crevette) et il te le mix et le font cuire pour toi. C'est un pouce d'épais de tastiness. Par dessus il ajoute de la sauce brune et une généreuse (trés trés généreuse) couche de mayo à sushi. Wow c'est incroyablement bon. C'est franchement meilleur que ça en a l'air!


Aprés cette grosse journée et gros lunch, on a crasher au lit complétemenent fini mais comblé!


Big in japan


the good


  • les gens sont plus que gentils et poli. Du jamais vu! AgrĂ©able!

  • Il y a des machines distributrices partout partout. Jus, eau, cigarette, bière... you name it. Super pratique.

  • La bouffe est bonne et il y a des restos partout. Le choix est immense!

  • Les madames kleenex. Sur les coins achalandĂ©s, il y a toujours des gens qui donnes des paquets de kleenex promotionnel. Tellement pratique dans une ville ou n'y a jamais rien pour s”essuyer les mains!

the bad

  • passĂ© 9h, le ratio de monde saoul (lire pus capable de marcher saoul) augmente dramatiquement.

  • Rien d'autre.


the weird

  • Les pachinkos. C'est des salles de machines genre vidĂ©o poker mais avec des billes en mĂ©tal. Tout les clients chain smoke en jouant compulsivement. Ă€ chaque fois que la porte ouvre, il y a une draft de cigarette particuliĂ©rement dĂ©gueux. Et le matin, il y a des mĂ©ga line up pour l'ouverture.

  • Ici la bière se consomme Ă  toute heure. Surtout le matin en dĂ©jeunant. Une tite bière avec tes toasts?

  • Le français est trĂ©s chic! Il y en a partout. Sur les affiches de resto, sur les vĂŞtements, Ă  la tv... on a mĂŞme rencontrĂ© qques personnes qui parlaient qques mots. Vraiment innatendu!

  • Au japon, nous sommes en l'an 21. Pourquoi 21 me direz vous. On l'sait vraiment pas, on vous rĂ©pondra!

  • Partout face aux commerces et resto, il y a des crieurs qui vante les mĂ©rites de leur Ă©tablissement et invite les clients. Ça fait toute une cacaphonie.


Tourlou

 

Iz

Join TravBuddy to leave comments, meet new friends and share travel tips!
Musée Guibli
Musée Guibli
Menoum un pon!
Menoum un pon!
Tokyo
photo by: maka77